Cuir artisanal

Lartisanat du cuir

Lartisanat du cuir fait partie de la tradition marocaine. La moitié de la production provient de Fès, Meknès, Marrakech, Rabat, Tétouan, Tanger. Aujourdhui encore nous pouvons observer les tanneurs avec leurs cuves colorées et nauséabondes dans les quartiers de Fès et Marrakech, qui offre un spectacle magnifique. Le cuir permet de fabriquer de nombreux objets tel que des portefeuilles, des sacs, des ceintures, des poufs, des vêtements et sans oublier les fameuse « Balra » (en marocain), plus connu sous le nom de babouche (qui dans ma région veut dire escargot).

Une expérience bien conçue et bien conduite procure un plaisir comparable à celui qu’éprouve l’artisan devant un travail bien fait.

Un héritage ancestral qui aujourd’hui se modernise avec une évolution perpétuelle qui allie tradition et modernité.

Cependant il est très important de préserver ce patrimoine qui fait partie de l’histoire marocain, il regroupe beaucoup de métiers, sans l’artisanat de nombreuses familles marocaine sombrerait dans la pauvreté.